septembre 6

Infos sur le HDMI

On pourrais croire qu’un cable ou un connecteur HDMI laisse passer un signal et point. Il n’en est rien car, comme tout en informatique, on transmet des données (codés) qui sont ensuite décodés. Codé d’une certaine manière et avec certains protocoles. Le cable ou l’appareil qui à la charge de transmettre ou afficher ces données devras donc être compatible avec ces protocoles.

Les versions

HDMI 1.2

Pratiquement tous les appareils AV fabriqués aujourd’hui (lecteurs DVD, décodeurs, etc) ont le HDMI1.2 comme norme minimale, fournissant audio + vidéo sur un seul câble.
– Ajout du support pour un bit audio utilisé sur les Super Audio CD, jusqu’à 8 canaux
– Disponibilité des connecteurs HDMI de Type A pour les équipements informatiques
– Capacité à un ordinateur de conserver son espace de couleur sRGB quand il envoie son flux à une TVHD qui cependant garde son espace de couleurYCbCr
– Prise en charge des sources à basse tension

HDMI 1.3

Le HDMI1.3 ajoute le support des formats HD 7,1 audio sans perte, comme le Dolby TrueHD, DTS-HD et DTS-MA (Master Audio). Ceci est d’une importance particulière pour les disques Blu-ray puisque c’est le minimum requis pour être en mesure de profiter de ces nouveaux formats audio dans un home cinéma.
– Augmentation de la bande passante sur un simple lien HDMI de type A à 340 MHz (10,2 Gbit/s)
– Support du Deep Color avec 30-bit, 36-bit et 48-bit sRGB ou YCbCr comparé au 24-bit sRGB ou YCbCr dans les précédentes versions HDMI
– Prise en charge d’un espace de couleurs 1,8 fois plus large que le sRGB :xvYCC
– Fonction Lip-sync pour une synchronisation automatique de l’image et du son
– Support du Dolby TrueHD et DTS-HD Master Audio7, format compressés sans perte de qualité des disques Blu-ray et HD DVDs
– Câble de catégorie 1 et 2 définis. Câble de catégorie 1 correspond à une fréquence pixel max. de 74,25 MHz tandis que la catégorie 2 correspond à une fréquence pixel max. de 340 MHz
– Disponibilité d’un nouveau mini-connecteur de Type C pour appareils portables

HDMI 1.4

Le HDMI1.4 ajoute le support pour la 3D native sur HDMI, assurant une expérience 3D  « plug-n-play ». Il fournit également la prise en charge de la résolution 4k x 2k, qui fait apparaît dans la signalisation numérique et les grandes installations multi-écrans.
– Prise en charge du format des écrans 3D stéréoscopique (officiellement, mais le 1.3 est suffisant pour la 3D 1080i)
– Support des résolutions jusqu’à 4096×2160 (résolution du 4K) (24 Hz) et3840×2160 (Quad HDTV) (24 Hz / 25 Hz / 30 Hz)
– Possibilité de servir de câble réseau avec une vitesse de 100 Mbps
– Ajout d’espaces colorimétriques comme l’Adobe RGB
– Nouveau connecteur micro-HDMI pour les appareils portables qui est 50 % plus petit que l’actuel mini-HDMI

HDMI 2.0

la principale nouveauté repose sur une augmentation significative de la bande passante, presque doublée de 10,2 Gbit/sec à 18 Gbit/sec. L’objectif est de permettre la transmission d’un flux vidéo 4K (4096 x 2160 pixels, ou 2160p) à la cadence de 60 images par seconde, contre 24 actuellement.
La norme HDMI 2.0 permet également la transmission simultanée de 32 canaux audio, avec une fréquence d’échantillonnage potentielle de 1,536 MHz. S’ajoutent à cela la prise en charge du ratio 21:9 et de nouvelles extensions CEC pour piloter plusieurs appareils chaînés les uns aux autres.

HDMI 2.0 a

Cette nouvelle norme permet la prise en charge du High Dynamic Range (HDR).
Le HDMI Forum explique que ce format « fournit une meilleure qualité d’image en offrant simultanément des parties sombres et claires de l’image plus détaillées »

Les protocoles inclus

ARC

L’Audio Return Channel (ARC) implémenté dans le contrôleur HDMI 1.4 ou 2.0 des appareils audio-vidéo compatibles, permet à un amplificateur de recevoir le son du téléviseur par le biais d’un unique câble HDMI.
Autrement dit, le câble HDMI par lequel l’amplificateur envoie image et son au téléviseur fonctionne également en sens inverse, mais pour le son en provenance du téléviseur uniquement.

Les téléviseurs fabriqués à partir de 2012 sont capables de diriger les flux audio numériques , des appareils qui lui sont connectés en HDMI, vers l’amplificateur auquel le téléviseur est connecté (en HDMI ARC).
Par contre, les téléviseurs fabriqués en 2011 se contentent souvent de rediriger uniquement le son en provenance de la TNT.

Vu sur un site : « Comme avec la plupart des téléviseurs, l’entrée HDMI ARC ne permet d’envoyer QUE du PCM (2 canaux) à partir d’appareils connectés au téléviseur via HDMI ou analogique.
Il est donc conseillé de connecter les appareils (box, lecteur, DVD…) sur les HDMI de l’ampli et de connecter la sortie HDMI ARC à l’entrée HDMI ARC du téléviseur.
Cette configuration va vous donner la meilleure performance globale de son« 

et encore : « si vous activez dans le menu de votre téléviseur la conversion au format PCM stéréo, les flux Dolby Digital de la TNT ou DTS en provenance d’un lecteur Blu-ray seront mixés du format 7.1/5.1 au format stéréo. Attention donc à ne pas activer cette conversion si vous souhaitez que votre amplificateur home-cinéma reçoive le flux audio original.« 

CEC

Chaque fabricants à rebaptisée la technologie CEC avec un nom qui lui est propre :

    • AOC: E-link
    • Hitachi: HDMI-CEC (Thank you, Hitachi!)
    • LG: SimpLink
    • Mitsubishi: NetCommand for HDMI
    • Onkyo: RIHD (Remote Interactive over HDMI)
    • Panasonic: HDAVI Control, EZ-Sync, or VIERA Link
    • Philips: EasyLink
    • Pioneer: Kuro Link
    • Runco International: RuncoLink
    • Samsung: Anynet+
    • Sharp: Aquos Link
    • Sony: BRAVIA Sync
    • Toshiba: CE-Link or Regza Link
    • Vizio: CEC (Thank you, Vizio!)

sourceSource, Wikipedia, source


Étiquettes : , , ,
Copyright 2019. All rights reserved.

Ecrit 6 septembre 2014 par Pit dans la catégorie "HardWare