novembre 23

Le MediaCenter ultime

Le pitch

  • Télécharger, via torrent des fichiers en étant sous le radar Hadopi.
  • Ne pas trop solliciter la bande passante de mon réseau local.
  • Avoir automatiquement les infos des films et series.
  • Gérer automatiquement les sous-titres
  • Voir les films et séries directement sur la télé.

XBMC

XBMC est un logiciel media center complet (surtout depuis la version 13) qui peut gérer films, séries, musique, photos. Pour ma part, seul les films et séries seront développé.
De nombreux protocole supporté (samba, NFS, streaming, DNLA…) et autant d’extensions (infos vidéos, flux RSS, vidéos, TV…)
La qualité de lecture est  excellente et que dire de la récupération automatique des sous-titre … un bonheur.

La lecture en streaming, sur seedbox ou serveur dédié, ne m’a jamais convaincu. C’est rapide mais j’ai trop eu de fichier qui se lisait mal… en particulier des MKV.
Trop frustant de commencer un film et de le voir se bloquer.

La solution aurait pu être de les récupérer via FTP mais je trouve que ça manque de « je met mon torrent et je lis directe »
J’aurais aussi pu laisser tourner un PC dédié avec le client BitTorrent Syncro en relation avec mon serveur KimSufi, mais un PC ça consomme trop pour qu’il reste allumé 24/24… un peu d’écologie que diable.

les extensions indispensables pour XBMC :

  • WatchDog, qui permet, lors de la suppression d’une vidéo de sa médiathèque, de le supprimer physiquement du disque-dur du raspi. Celui-çi étant syncronisé (via BitTorrent) sur le disque-dur du serveur KimSufi, ça l’efface aussi de son disque.
  • OpenSubTitles, qui permet de chercher te télécharger des sous-titres directement à la lecture d’une vidéo…. un must.
  • Transmission, qui permet de voir la progression des téléchargement sur des vidéos sur le serveur KimSufi.
  • BeatSeries, qui permet de syncroniser les séries vus sur le site éponyme.

1er méthode

Une seedbox clé en main, c‘est à dire une interface RUtorrent, accessible en ligne, pour ajouter les .torrents.

Un PC sous Windows 7 avec XBMC. Certaines seedbox sont capable de gérer le protocole de streaming, permettant donx à XBMC de streamer directement les fichiers et même de récupérer leurs infos metada SANS avoir à les télécharger sur le PC.

J’ai tourné un temps avec seedunlimited. Ca fonctionnait plutot bien, sauf sur certains type de fichier qui avait du mal à se lire. Mais un jour, il m’on proposer de l’espace en plus si je migrait ma seedbox et la, les débits se sont dégradé, j’ai donc cherché une autre solution, moins chère aussi.

mediacenter01

2e méthode

Un serveur Kimsufi, avec 500 Go de stockage, sur lequel tourne une distrib Ubuntu Serveur, Transmission et BitTorrent Syncro.

Un raspiberry PI avec une distrib RaspDebian, connecté en USB sur un disque-dur de 640Go, formaté en ext4 (moins consommateur de ressource processeur que le NTFS).
Avec installé dessus le système BitTorrent Syncro, le  protocole de partage réseau NFS (plus souple de le SAMBA à mon gout) et le système miniDLNA qui permet de streamer vers tous les appareils ou logiciel connecté en réseau au raspi.

mediacenter02

Le problème du raspi

J’adore cette bestiole mais je trouve quelle souffre d’un gros problème…. pas de port SATA. On doit donc connecter le disque-dur exclusivement en USB, se qui implique avec les distrib basée sur Linux, de ne pas avoir de mise en veille et donc d’avoir son disque-dur qui tourne 24/24. Pas coll pour l’usure et la consommation électrique.
La commande HDPARM généralement utilisée ne passe pas pour les disque connecté en USB, dommage.

Une solution avec le CubieBoard

Le cubieboard est un poil plus puissant et dispose d’un port SATA. La commande HDPARM est donc disponible et permet de mettre le DD en vielle.
Par contre, les distribution disponible sont moins légions, documentées et surtout compliquées à installer et configurer.

Un PC sous Windows avec XBMC (avec disque-dur de 500Go), inscrusté dans un meuble TV et connecté à cette dernière en HDMI et en optique sur un ampli 5.1.
XBMC va lire les vidéos situées sur le disque-dur du raspi, via le protocole NFS.

Une tablette sous Android, avec l’application Archos Player permettant de streamer (via le protocole DNLA) les vidéos du raspi… parfait pour regarder au lit.
Une version XBMC pour Android se développe mais je n’ai pas encore testé.

Sur mon PC de bureau, j’ai installé Transmission Client qui me permet de mettre les torrents glanés sur le Web directement en téléchargement sur le Transmission du serveur..
Un page Web dédié me permet aussi de voir les download en cours (via BitTorrent Syncro) du serveur vers le Rapsi. Top quoi.

mediacenter

J’ai aussi accès au disque-dur du Raspi, via le réseau de Windows (SAMBA) se qui me permet de voir les vidéos qui sont entièrement téléchargées et même de pouvoir les lires, sans avoir à ouvrir l’autre PC connecté à ma télé.

BetaSeries

BetaSeries est un site qui permet d’indiquer/partager/noter les séries TV que l’on à vus. Histoire de se rappeler ou l’on s’est arrêté et se que l’on à déjà vu.
Une extension XBMC permet de syncroniser tout ce beau monde.

Gestion de la médiathèque

Si la gestion de la médiathèque ne pose aucun problème quand le PC dédié est en route, elle n’est pas accessible si le PC est éteint.
Et j’aurais bien aimé afficher les films téléchargés sur le disque-dur du raspi avec une belle interface et connecté à IMDB, allo ciné ou autre base de donnée cinématographique, permettant d’afficher la jaquette et le résumé des films. SANS avoir à allumer mon PC.

Un petit MovieExplorer,  simple et portable, permettait ça à l’époque ou mes films était sur le même PC que le programme MAIS depuis que je passe par le réseau Windows, ça déconne : il ne voit pas les films en réseau et si je monte le disque en tant que lecteur, il affiche les noms mais les mêmes titres ou jaquettes ???

Je vais tenter aussi MyCinéma, en Français et  écrit en java mais il ne reconnait pas tous les films et en plus, installer JAVA que pour ça …
Ou MovieMonkeyMovieCentral

Sinon, la solution serait d’install RaspBMC, un XBMX sur le raspi

3eme méthode

J’avoue avoir été échaudé avec les distribution Linux, pour processeur ARM. Que ce soit avec le raspberry ou le cubiebord, c’est toujours galère pour trouver et installer la bonne distribution, à chaque reboot des machines il faut redémarrer certains services… pas très souple donc.
De plus XBMC, avec toutes ces qualités, me demandait beaucoup de réglages et de plugins pour attendre mes objectifs (voir de XBMC à Plex).

Je souhaitais aussi me passer de transmission, encore un logiciel en moins.

Un serveur Kimsufi, avec 500 Go de stockage, sur lequel tourne une distrib Debian Serveur, Rutorrent et BitTorrent Syncro.
Debian me parait avoir plus de ressource et tutos pour les serveurs.
Rutorrent est plus compliquer à installé mais présente une fonction essentielle pour la suite : pouvoir ajouter un .torrent  en choisissant le dossier ou il va se télécharger (avec en plus, création d’un label du même nom que le dossier.

Un mini PC sous Windows  (sans écran, clavier, souris) relié au réseau local, pour la compatibilité et surtout, le faite de pouvoir mettre en veille le disque-dur (impossible avec Raspi).
Un disque-dur de 500 Go et le logiciel client BitTorrent Syncro qui est syncronisé avec le dossier de « download » de RuTorrent du serveur Kimsufi.
Ce PC est gérable à distance via TeamViewer.

Un PC sous Windows  (avec un petit SSD de 40Go), inscrusté dans un meuble TV et connecté à cette dernière en HDMI et en optique sur un ampli 5.1.
Un serveur Plex est installé dessus, il va récupérer les films et séries sur le mini PC, via un simple partage réseau.
Les infos metadata de Plex sont automatiquement copiés sur le mini PC (via BitTorrent Syncro) pour le cas ou je devrais réinstaller Plex.

Le logiciel Plex Home Theater permet d’afficher la médiathèque et de lire les vidéos. Il peut se piloter via une télécommande PC classique.

J’ai délaisser BetaSeries pour TrakTV car il on un plugin compatible avec Plex et en plus, il gère aussi les films. On retrouve donc en ligne tout ce qu’on à vu et on peut mettre des notes et partager ça.

L’extension pour Chrome Xirvik, permettant d’ajouter un torrent à Rutorrent via un simple clic, tout en pouvant choisir le dossier de Download (film, serie, livre…)

mediacenter03

En bref, clic sur un lien Torrent et c’est tout. Je retrouve mon film dans la médiathèque de Plex à l’ouverture du MediaCenter. En plus, si je supprime un fichier via Plex, il est aussi supprimé du serveur. Top !

De Plex à Kodi

Plex est très simple et agréable à utiliser mais son gros défaut et qu’il transcode les vidéos, cad qu’ils les convertis même si elle sont lues sur le même PC qui contient le serveur Plex.
Du coup, beaucoup de travaille pour le processeur et assez souvent, surtout pour les gros fichiers, des lags voir des problèmes de sons.
Je remplace donc Plex par Kodi (la nouvelle version de XBMC) avec son plugin pour TrakTV.

Les petits plus

Pour compléter le tout, j’au prix une licence à vie pour Plex qui me permet de profiter de ma médiathèques sur tout les appareils connecté (tablette…)

Une télécommande Harmony 350, me permettant de gérer Plex Home Teather et le volume de l’ampli 5.1. Une télécommande pour les commander tous !

Une série de LED rgb derrière la télé, pour faire un système AmbiLight !


Étiquettes :
Copyright 2017. All rights reserved.

Ecrit 23 novembre 2013 par Pit dans la catégorie "Best", "LOGICIELS", "Plex", "XBMC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

trois + 4 =