juillet 4

La création d’un circuit imprimé

Divers logiciels, gratuits ou payants, existent pour créer des circuits imprimés. Je vais préférer les gratuits et les simples d’accès, dans mon cas Fritzing.

Fritzing

Ce logiciel gratuit (en beta donc à voir ensuite) permet de créer un circuit imprimer à partir d’un schéma théorique ou via la liaison de composant virtuel disposé sur une platine d’essais du style breadboard.

La prise en main est relativement simple, de nombreux composants sont déjas présent dans la bibiliothèque, de plus il existe une large communauté d’utilisateurs et de nombreux tuto dessus.

Par contre, le logiciel donne peu d’infos et d’options pour la création et surtout l’exportation du circuit, en vu de sa fabrication. Même si bouton « faire fabriquer » envoie sur le site de la société, pour ma part, ça ne fonctionne pas.

Importation de composants

Fritzing permet d’incorporer de nombreux composants, dessinés par des amateurs ou fournis par des vendeurs de composants.
Justement, un des leaders, adafruit, à toute une librairie que l’on peut incorporer dans Fritzing, il suffit de télécharger un zip sur Github et de suivre ce tuto.

Création du circuit

Le plus simple est de cabler les éléments ensemble sur la vue « platine »

fritzing-platine01

et ensuite, ont les places sur une des 2 faces du CI.
Bine faire attention au sens des composants, en effet, Fritzing parle de « dessus, dessous » avec le bouton en bas de son interface et de « supérieur, inférieur » dans le menu propriétés du CI, dans la colonne de droite. Mais tout dépend de comment on veux placer ces composants évidement.

fritzing-dessus fritzing-PCB02

Les tracés du dessus sont en jaune et ceux du dessous en orange. On aurait préféré des couleurs moins proches ou la possibilité de masquer les couches mais bon, c’est du gratuit.

Exportation

Fritzing permet d’exporter en PDF, plusieurs en faite mais e plus important pour un circuit en double-face est :

  • etch_copper_top, pour le dessus du circuit
  • etch_copper_bottom_mirror, pour le dessous du circuit

Ces 2 PDF, une fois imprimés et coller dos à dos (coté blanc de la feuille), permettent d’avoir un aperçu en taille réel du future circuit imprimé.

ATTENTION : pour ma part, l’exportation en PDF n’écrase pas les anciens, en cas de modif donc, pensez à effacer les PDF déjà créés.

Les fichiers contenant le mot « skil » affiche le coutour des composants et du CI.
Les fichiers contenant le mot « mask » affiche les trous du CI.
Les fichiers contenant le mot « paste_mask » affiche le plan de masse (à vérifier).

L’exportation en SVG génères des fichiers images vertorielles, pouvant être édités en autre avec Inscape.

L’exportation en Gerber génère un lot de fichiers contenant divers informations sur les composants utilisés (le circuit, les connexions, les pastilles…)

Vérification du circuit

Le logiciel (portable)  GerbV est très simple et permet d’avoir un aperçu du circuit et de masquer certaines pistes.

GerbV

Fabrication

Fritzing permet directement depuis sont interface d’allez sur son site, de créer un compte et de leur uploader le fichier natif de Fritzing. Il s’occupe ensuite de  la fabrication et l’envoie postale du CI. Les prix ne sont pas trop élevés.

On peut aussi passer par une autre société, il suffira d’envoyer par mail, selon ce que demande la société, un PDF contenant les 2 faces du CI, un ZIP des fichiers Gerber et parfois un fichier DRILL (pouvant être créé avec GerbV) pour le perçage.

gerbV - export DRIL

 

Pour ma part, dans la région j’ai trouvé la société Cilec, réactive et pas trop chère.

 

Catégorie : Electronique | Commenter