mai 6

De XBMC à Plex

Après de bonne soirée avec XBMC, le fabuleux logiciel de media center, je passe à Plex.

Pas que XBMC m’est déçu, même si il est autrement paramétrables, il est aussi du coup un peu « usine à gaz », il y à beaucoup de paramètres à régler pour avoir le truc sur mesure : rajout du plug OpenSubtitles, paramétrage du la vidéo, rajout des scrappers pour chaque sources, supprimer les dossiers et autres applis inutilisés…
La gestion de la médiathèque est aussi parfois chaotique (doublons ou infos pas trouvés…).

Par contre, pas de problème pour lire la plupart des type de fichier vidéo et même les .iso, l’interface est très belle et on peut en trouver d’autres.
La limitation de XBMC est surtout que c’est seulement un « client », ce qui implique que si on a plusieurs PC/tablette/Raspi à la maison, il faut installer un XBMC sur chacun.

De plus, la médiathèque ne sera pas partagée (à moins de passer par des ruses, style DropBox).
Plex quand à lui, est divisé en 2 : serveur et lecteur. L’avantage c’est que le serveur peut s’installer sur PC/serveur/NAS et que le lecteur peut être un simple navigateur ou une applis mobile.
La gestion des infos est mieux gérées que XBMC, pour ce que j’ai pu en voir, les paramètres sont simples mais il y à tout ce qu’il faut.

Pour l’instant, pas déçus donc.

 

 

Catégorie : Plex, XBMC | Commenter
novembre 26

Trait horizontal sur certaines images

Parfois, un trait horizontal, souvent au milieu de l’écran,  peut apparaitre dans une vidéo lue sur XBMC.

Ce problème est surtout connue dans les jeux vidéos, c’est le « tearing », La cause est très simple : votre écran se rafraîchit 60 fois par seconde, votre carte graphique en revanche ne calcule pas toutes les images qu’elle doit afficher à la même vitesse et ne s’accorde pas avec l’écran.
Normalement, elle devrait attendre que l’écran termine un balayage avant de profiter du suivant pour afficher l’image calculée… sauf qu’il n’en est rien. La nouvelle image arrive en plein balayage et l’écran « coupe » l’image précédente en cours d’affichage pour terminer avec la nouvelle. Il affiche donc deux bouts d’images différentes sur l’écran.

Ce problème est généralement résolu par un paramère appelé « syncro verticale » et justement, XBMC dispose de ce réglage dans ces paramètres vidéos.

Catégorie : XBMC | Commenter
novembre 23

Le MediaCenter ultime

Le pitch

  • Télécharger, via torrent des fichiers en étant sous le radar Hadopi.
  • Ne pas trop solliciter la bande passante de mon réseau local.
  • Avoir automatiquement les infos des films et series.
  • Gérer automatiquement les sous-titres
  • Voir les films et séries directement sur la télé.

XBMC

XBMC est un logiciel media center complet (surtout depuis la version 13) qui peut gérer films, séries, musique, photos. Pour ma part, seul les films et séries seront développé.
De nombreux protocole supporté (samba, NFS, streaming, DNLA…) et autant d’extensions (infos vidéos, flux RSS, vidéos, TV…)
La qualité de lecture est  excellente et que dire de la récupération automatique des sous-titre … un bonheur.

La lecture en streaming, sur seedbox ou serveur dédié, ne m’a jamais convaincu. C’est rapide mais j’ai trop eu de fichier qui se lisait mal… en particulier des MKV.
Trop frustant de commencer un film et de le voir se bloquer.

La solution aurait pu être de les récupérer via FTP mais je trouve que ça manque de « je met mon torrent et je lis directe »
J’aurais aussi pu laisser tourner un PC dédié avec le client BitTorrent Syncro en relation avec mon serveur KimSufi, mais un PC ça consomme trop pour qu’il reste allumé 24/24… un peu d’écologie que diable.

les extensions indispensables pour XBMC :

  • WatchDog, qui permet, lors de la suppression d’une vidéo de sa médiathèque, de le supprimer physiquement du disque-dur du raspi. Celui-çi étant syncronisé (via BitTorrent) sur le disque-dur du serveur KimSufi, ça l’efface aussi de son disque.
  • OpenSubTitles, qui permet de chercher te télécharger des sous-titres directement à la lecture d’une vidéo…. un must.
  • Transmission, qui permet de voir la progression des téléchargement sur des vidéos sur le serveur KimSufi.
  • BeatSeries, qui permet de syncroniser les séries vus sur le site éponyme.

1e version

Une seedbox clé en main, c‘est à dire une interface RUtorrent, accessible en ligne, pour ajouter les .torrents.

Un PC sous Windows 7 avec XBMC. Certaines seedbox sont capable de gérer le protocole de streaming, permettant donx à XBMC de streamer directement les fichiers et même de récupérer leurs infos metada SANS avoir à les télécharger sur le PC.

J’ai tourné un temps avec seedunlimited. Ca fonctionnait plutot bien, sauf sur certains type de fichier qui avait du mal à se lire. Mais un jour, il m’on proposer de l’espace en plus si je migrait ma seedbox et la, les débits se sont dégradé, j’ai donc cherché une autre solution, moins chère aussi.

mediacenter01

2e version

Un serveur Kimsufi, avec 500 Go de stockage, sur lequel tourne une distrib Ubuntu Serveur, Transmission et BitTorrent Syncro.

Un raspiberry PI avec une distrib RaspDebian, connecté en USB sur un disque-dur de 640Go, formaté en ext4 (moins consommateur de ressource processeur que le NTFS).
Avec installé dessus le système BitTorrent Syncro, le  protocole de partage réseau NFS (plus souple de le SAMBA à mon gout) et le système miniDLNA qui permet de streamer vers tous les appareils ou logiciel connecté en réseau au raspi.

mediacenter02

Le problème du raspi

J’adore cette bestiole mais je trouve quelle souffre d’un gros problème…. pas de port SATA. On doit donc connecter le disque-dur exclusivement en USB, se qui implique avec les distrib basée sur Linux, de ne pas avoir de mise en veille et donc d’avoir son disque-dur qui tourne 24/24. Pas coll pour l’usure et la consommation électrique.
La commande HDPARM généralement utilisée ne passe pas pour les disque connecté en USB, dommage.

Une solution avec le CubieBoard

Le cubieboard est un poil plus puissant et dispose d’un port SATA. La commande HDPARM est donc disponible et permet de mettre le DD en vielle.
Par contre, les distribution disponible sont moins légions, documentées et surtout compliquées à installer et configurer.

Un PC sous Windows avec XBMC (avec disque-dur de 500Go), inscrusté dans un meuble TV et connecté à cette dernière en HDMI et en optique sur un ampli 5.1.
XBMC va lire les vidéos situées sur le disque-dur du raspi, via le protocole NFS.

Une tablette sous Android, avec l’application Archos Player permettant de streamer (via le protocole DNLA) les vidéos du raspi… parfait pour regarder au lit.
Une version XBMC pour Android se développe mais je n’ai pas encore testé.

Sur mon PC de bureau, j’ai installé Transmission Client qui me permet de mettre les torrents glanés sur le Web directement en téléchargement sur le Transmission du serveur..
Un page Web dédié me permet aussi de voir les download en cours (via BitTorrent Syncro) du serveur vers le Rapsi. Top quoi.

mediacenter

J’ai aussi accès au disque-dur du Raspi, via le réseau de Windows (SAMBA) se qui me permet de voir les vidéos qui sont entièrement téléchargées et même de pouvoir les lires, sans avoir à ouvrir l’autre PC connecté à ma télé.

BetaSeries

BetaSeries est un site qui permet d’indiquer/partager/noter les séries TV que l’on à vus. Histoire de se rappeler ou l’on s’est arrêté et se que l’on à déjà vu.
Une extension XBMC permet de syncroniser tout ce beau monde.

Gestion de la médiathèque

Si la gestion de la médiathèque ne pose aucun problème quand le PC dédié est en route, elle n’est pas accessible si le PC est éteint.
Et j’aurais bien aimé afficher les films téléchargés sur le disque-dur du raspi avec une belle interface et connecté à IMDB, allo ciné ou autre base de donnée cinématographique, permettant d’afficher la jaquette et le résumé des films. SANS avoir à allumer mon PC.

Un petit MovieExplorer,  simple et portable, permettait ça à l’époque ou mes films était sur le même PC que le programme MAIS depuis que je passe par le réseau Windows, ça déconne : il ne voit pas les films en réseau et si je monte le disque en tant que lecteur, il affiche les noms mais les mêmes titres ou jaquettes ???

Je vais tenter aussi MyCinéma, en Français et  écrit en java mais il ne reconnait pas tous les films et en plus, installer JAVA que pour ça …
Ou MovieMonkeyMovieCentral

Sinon, la solution serait d’install RaspBMC, un XBMX sur le raspi

3e version

J’avoue avoir été échaudé avec les distribution Linux, pour processeur ARM. Que ce soit avec le raspberry ou le cubiebord, c’est toujours galère pour trouver et installer la bonne distribution, à chaque reboot des machines il faut redémarrer certains services… pas très souple donc.
De plus XBMC, avec toutes ces qualités, me demandait beaucoup de réglages et de plugins pour attendre mes objectifs (voir de XBMC à Plex).

Je souhaitais aussi me passer de transmission, encore un logiciel en moins.

Un serveur Kimsufi, avec 500 Go de stockage, sur lequel tourne une distrib Debian Serveur, Rutorrent et BitTorrent Syncro.
Debian me parait avoir plus de ressource et tutos pour les serveurs.
Rutorrent est plus compliquer à installé mais présente une fonction essentielle pour la suite : pouvoir ajouter un .torrent  en choisissant le dossier ou il va se télécharger (avec en plus, création d’un label du même nom que le dossier.

Un mini PC sous Windows  (sans écran, clavier, souris) relié au réseau local, pour la compatibilité et surtout, le faite de pouvoir mettre en veille le disque-dur (impossible avec Raspi).
Un disque-dur de 500 Go et le logiciel client BitTorrent Syncro qui est syncronisé avec le dossier de « download » de RuTorrent du serveur Kimsufi.
Ce PC est gérable à distance via TeamViewer.

Un PC sous Windows  (avec un petit SSD de 40Go), inscrusté dans un meuble TV et connecté à cette dernière en HDMI et en optique sur un ampli 5.1.
Un serveur Plex est installé dessus, il va récupérer les films et séries sur le mini PC, via un simple partage réseau.
Les infos metadata de Plex sont automatiquement copiés sur le mini PC (via BitTorrent Syncro) pour le cas ou je devrais réinstaller Plex.

Le logiciel Plex Home Theater permet d’afficher la médiathèque et de lire les vidéos. Il peut se piloter via une télécommande PC classique.

J’ai délaisser BetaSeries pour TrakTV car il on un plugin compatible avec Plex et en plus, il gère aussi les films. On retrouve donc en ligne tout ce qu’on à vu et on peut mettre des notes et partager ça.

L’extension pour Chrome Xirvik, permettant d’ajouter un torrent à Rutorrent via un simple clic, tout en pouvant choisir le dossier de Download (film, serie, livre…)

mediacenter03

En bref, clic sur un lien Torrent et c’est tout. Je retrouve mon film dans la médiathèque de Plex à l’ouverture du MediaCenter. En plus, si je supprime un fichier via Plex, il est aussi supprimé du serveur. Top !

De Plex à Kodi

Plex est très simple et agréable à utiliser mais son gros défaut et qu’il transcode les vidéos, cad qu’ils les convertis même si elle sont lues sur le même PC qui contient le serveur Plex.
Du coup, beaucoup de travaille pour le processeur et assez souvent, surtout pour les gros fichiers, des lags voir des problèmes de sons.
Je remplace donc Plex par Kodi (la nouvelle version de XBMC) avec son plugin pour TrakTV.

Les petits plus

Pour compléter le tout, j’au prix une licence à vie pour Plex qui me permet de profiter de ma médiathèques sur tout les appareils connecté (tablette…)

Une télécommande Harmony 350, me permettant de gérer Plex Home Teather et le volume de l’ampli 5.1. Une télécommande pour les commander tous !

Une série de LED rgb derrière la télé, pour faire un système AmbiLight !

4e version

BitTorrent Syncro devient Resilio Syncro mais c’est le même principe.

Par contre, je me passe d’un PC pour lire les vidéos et j’utilise un raspberry Pi 3 avec LibreElec, une version libre de Kodi (ex XBMC).
La grosse nouveauté est le rajout d’un système Ambilight, un ruban de LED RGB disposé derrière la télé et relié à un Arduino, permettant de diffuser une lumière coloré en fonction des l’image présente sur les bords de l’écran, ça rajoute beaucoup aux films…

En restant sur une base de fichiers torrents, c’est la version la plus aboutie…. Le fichier torrent à mettre dans la seedbox, allumer la Freebox (qui allume la télé qui allume une multi-prise qui allume la raspberry et l’arduino). La jaquette du film et les sous-titres sont téléchargés automatiquement, il n’y à plus que faire « play »  sur la télécommande.

Malheureusement, juin 2017 marque la fermeture de Torrent411, le principal fournisseur de fichiers torrents.

Je me tourne donc sur un abonnement à Netflix…

5e version

***

Catégorie : Best, LOGICIELS, Plex, XBMC | Commenter
novembre 16

XBMC en ecran noir via TeamViewer

Il est pratique de pouvoir piloter à distance un XBMC installé sur une autre machine du réseau, via TeamViewer ou VNC par exemple.

Depuis le dernière version, à l’ouverture on peut avoir un belle écran noir, même si XBMC se lance correctement.

Cela est du au mode d’affichage : paramètres/système/sortie vidéos

En mode pleine écran = écran noir. On pourrait passer en mode « Fenêtré » mais un cadre se placerait alors autour d’XBMC, pas chouette.

Des raccourcis clavier sont prévus pour alterner entre mode « plein » et « fenêtré »,
Testé avec les touches « / » « Tab » ou Alt-Gr +\ » mais pour moi, ça marche pas.

La solution et de passer en mode « plein » et simuler une fenêtre.

xbmc-video-fenetre

 

Catégorie : XBMC | Commenter
novembre 12

Ecran noir à la lecture

Si, avec une version portable, les vidéos démarrent mais avec un écran noir, il faut installer une version de xbmc non-portable (dans le dossier classique des programmes de Windows) MAIS ne pas l’utiliser.

Je pense que cela rajoute des fichiers .dll ou autres, dans le dossiers Windows, qui sont importants pour un affichage correcte de xbmc.

Catégorie : XBMC | Commenter
novembre 11

Gérer la médiathèque de XBMC à distance

XBMC est un super programme pour gérer ses films et autres. Mais j’aurais aimé avoir un moyen de voir les films de ma médiathèque SANS avoir à ouvrir XBMC et même, vi un autre PC du réseau ou par une page Web.

Je regroupe donc içi différents moyens d’y parvenir.

Maraschino

Programme open source écrit en Phyton et à la base pour Linux mais il s’installe aussi très bien sur Windows 7.

http://wiki.maraschinoproject.com/index.php/Windows_Installation

Une autre explication, j’ai effectué la manip de la variable mais je n’ai pas eu besoin ensuite de faire clic-droit/ouvrir avec…
Un double-clic sur l’application à ouvert phyton de suite

http://forums.maraschinoproject.com/showthread.php?tid=166

Une fois le programme lancé, allez à l’adresse http://127.0.0.1:7000
En haut à gauche de la fenêtre, une roue dentée permet de paramétrer la liaison avec XBMC et d’ajouter pleins de modules qui sont autant de blocs intégrés dans la page Web.

xbmc-maraschino-interface

Mes 1er test ne fonctionne pas mais mon XBMC est sur un autre ordi du réseau…

Je pense aussi que ce système implique que XBMC soit ouvert…

 

Catégorie : XBMC | Commenter
avril 28

Configurer et améliorer XBMC

la config de base de XBMC se trouve dans le dossier /userdata/guisettings.xml.

Paramètres supplémentaires

Cependant, on peut rajouter dans ce dossier un fichier advancedsetting.xml qui pourra contenir plusieurs paramètres supplémentaires.
La liste de ces paramètres est indiquée sur le wiki.

une liste, non exhaustive de certains paramètres intéressantes.

 

  <splash>false</splash><!-- virer le logo au demarrage -->
  <videolibrary>
    <!-- NOTE: Vous devez faire un "nettoyer la mediathèque" avant de rajouter ce paramètre -->
    <cleanonupdate>true</cleanonupdate>  <!-- par défaut sur "false" pour empêcher xbmc de supprimer des éléments de la base de données pendant la mise à jour.  -->
<hideemptyseries>true</hideemptyseries>  <!-- masquer les séries vident -->    <hiderecentlyaddeditems>true</hiderecentlyaddeditems>  <!-- removes the "Recently added ..." items from the video library. -->
    <recentlyaddeditems>35</recentlyaddeditems> <!-- number of recently added items. Defaults to 25 -->
  </videolibrary>
  <videoscanner>
    <ignoreerrors>true</ignoreerrors> <!-- mettre sur "true" pour ignorer les erreurs lors du scan des vidéos et éviter la boite de dialogue.-->
  </videoscanner>
  <network>
  <cachemembuffersize>10485760</cachemembuffersize>  <!-- = environ 10Mo - nombre d'octets maximim utilisés pour mettre en cache la video en coours de lecture.
     NOTE: ATTENTION: XBMC va utiliser en RAM de l'ordinateur 3 fois la valeur indiquée.
     (sur frodo V12) Si mis sur "0", le cache sera écrit sur le disque au lieu de la RAM.-->
</network>
<timeseekforward>30</timeseekforward>  <!-- Time to seek forward in seconds when doing a short seek.  Defaults to 30. -->
  <timeseekbackward>-30</timeseekbackward>  <!-- Time to seek backward in seconds when doing a short seek.  Defaults to -30. -->
  <timeseekforwardbig>600</timeseekforwardbig>  <!-- Time to seek forward in seconds when doing a long seek.  Defaults to 600 (10 minutes). -->
  <timeseekbackwardbig>-600</timeseekbackwardbig>  <!-- Time to seek forward in seconds when doing a long seek.  Defaults to -600 (10 minutes). -->
  <percentseekforward>2</percentseekforward>  <!-- Amount to seek forward as a percentage, when doing a short seek.  Defaults to 2. -->
  <percentseekbackward>-2</percentseekbackward>  <!-- Amount to seek backward as a percentage, when doing a short seek.  Defaults to -2. -->
  <percentseekforwardbig>10</percentseekforwardbig>  <!-- Amount to seek forward as a percentage, when doing a long seek.  Defaults to 10. -->
  <percentseekbackwardbig>-10</percentseekbackwardbig>  <!-- Amount to seek forward as a percentage, when doing a long seek.  Defaults to -10. -->
  <blackbarcolour>1</blackbarcolour>  <!-- colour of the black bars (0->255), (black->white) on videos. -->
  <fullscreenonmoviestart>true</fullscreenonmoviestart> <!-- Whether to go to fullscreen or not when starting a movie. Defaults to true. -->

Paramètres propres à XBMC

Sur cette page, on peut télécharger des extraits de vidéos pour tester les performance de XBMC.

J’ai remarquer que les fichiers MKV posent souvent des problèmes de lecture, avec une mise en cache très souvent.
Je pense que ça vient de la façon le film à été encodé.

L’appuie de la touche du clavier « o » pendant la lecture d’un film fait apparaitre, en haut de l’écran, des infos technique sur la vidéo en cours.

XBMC infos vidéos

Notamment, le débit d’encodage (içi trop faible pour une bonne qualité) , si le DXVA est activé,  la charge du processeur…

Passion-xbmc propose aussi des réglages audio/vidéo/lecture selon ça configuration matérielle.

pour ma part, dans les paramètres Vidéo, activer :

  • utiliser l’accelération matérielle (DXVA2)
  • syncronisation de la lecture avec l’affichage

ma permis d’enlever une barre horizontal qui apparaissait lors d’un mouvement d’images latérales rapide.

 

Catégorie : XBMC | Commenter
octobre 6

Volume à zéro par défaut

Tout d’un coup, le volime d’XBMC est coupé, indiqué par un icone haut-parleur rouge en haut à droit de l’écran.

c’est du à une modification du fichier « \userdata\guisettings.xml », vers la ligne 143 aux paramètres AUDIO.
Le code doit être :

    <audio>
        <mute>false</mute>
        <volumelevel>0</volumelevel>
        <premutevolumelevel>100</premutevolumelevel>
        <dynamicrangecompression>0</dynamicrangecompression>
    </audio>
août 29

Mettre à jour Beta Series via XBMC

Le site BetaSeries est un site communautaire qui permet de partager des avis sur des series, de récupérer des sous-titres mais surtout d’indiquer les séries que l’on à vu ou en cours de visionnage.

Un script.betaseries_0.4.3 est disponible permettant de mettre à jour sa liste de serie dès qu’un titre est vu dans XBMC.
le plugin fonctionne grâce aux identifiants des séries de thetvdb.com, il faut donc avoir cette add-on utilisé comme scrapper dans XBMC.
Pour un lancement automatique du script au démarrage de votre XBMC, il faut copier le fichier autoexec.py (présent dans le .zip) à la racine du répertoire userdata de votre profil XBMC.

Pour ma part, ça marche mais la date de « vu »  indiquée sur le site ne correspond pas à la vrai date ou j’ai vu la serie dans XBMC, pas un drame donc.

Catégorie : XBMC | Commenter