août 17

ShotCut

Après avoir utilisé VirtualDub et Avidemux, j’ai trouvé la perle rare. ShotCut est un éditeur vidéo assez simple à appréhender, en Français  et open source.
Même si il s’installe classiquement, le site indique qu’il est « portable », il peut donc déplacer le dossier ou il est installé.

Il permet de couper par tranche via des clips, mettre des effets (filtres) et encoder le tout. L’avantage des clips c’est que l’on peut appliquer un effet ou une rotation sur une petite portion de la vidéo finale.

La navigation entre la vue d’un clip et de la timeline se fait par les onglets « source » et « program »

shotcut

raccourcis principaux

  • space = start/stop
  • < et > = avancer/reculer d’une frame
  • page up et page down = avancer/reculer de 1sec
  • I et O = insérer un marqueur de début/fin
  • esc = basculer entre fenêtre « source » et « program »

Tous les raccourcis

Comme avec d’autre éditeur, il est conseillé de sauvegarder son projet, en cas de plantage on peut ainsi récupérer ces points de montages et autres.

Découper une vidéo

On découpe en clips avec I et O ensuite on peut les placer dans la « liste de lecture » (bouton +), pour pouvoir placer les clips sur la « timeline » du bas, ou les mettre directement sur la « timeline » avec le bouton + de la « timeline ».

Pour répéter une frame, il suffit de placer un marqueur de début et de fin à l’emplacement de la frame et de cliquer sur le bouton + de la liste de lecture, mais bizarrement, chaque ajout de clip dans la timeline insert aussi des clip vide, indiqué de couleur vert, qui donneront du noir une fois la vidéo encoder. Il faut donc penser à l’es supprimer (clic-droit, « enlever ») avant l’encodage.

En les incluant (toujour avec le bouton +) dans la timeline, on à pas ce soucis de clip vert ??

Ne reste plus que passer par « encoder » pour choisir la format de la vidéo (MP4 est un bon choix), d’inclure ou pas de le son et de réduire au besoin le nombre d’image par seconde, en appuyant sur « encoder le fichier« .

La fenêtre « taches » indique la progression de l’encodage.

Utilisation pratique des raccourcis

naviguer dans la vidéo avec les touches < > (frame) ou up et down (seconde)

créer un segment avec I (in) et O (out)

envoyer le segment dans la timeline avec son bouton + (veiller à ce que le bouton magnétisme (aimant) soit coché)

appuyer sur esc pour revenir sur la vidéo « source ».

pour répéter une frame, appuyer sur I et O (segement sur 1 frame) et envoyer dans la timeline

Encodage

Le choix du format et codec de sortie est selon mais je peux donner quelques pistes.

Lossless H.264 : format MP4 sans compression, donc proche de la qualité d’origine mais génère donc un fichier volumineux.

Mettre un taux de frames inférieur pour réduire la vitesse de la vidéo est une mauvaise idée, qui conduit en fait à une perte d’images et des saccades en lecture.


Étiquettes :
Copyright 2019. All rights reserved.

Ecrit 17 août 2014 par Pit dans la catégorie "LOGICIELS