octobre 6

Installer l’image Android SANS passer par OTA

J’ai un peu galéré avec mon Nexus 5 (lolipop 5.1.1) qui ne prenait pas la mise à jour de sécurité. J’avais droit à un belle « erreur » lors du redémarrage !

Le but alors, à été d’installer la dernière image officiel du Nexus 5, via USB et ADB.

Prérequis

Récupérer le dernière fichier .tgz contenant les divers fichiers constituant le système.
Dézipper l’ensemble et aussi l’autre fichier .zip ou .rar s’y trouvant.

Installer les drivers Android et du Nexus 5.
Mettre le Nexus en mode « débogage USB », pour ce faire il faut passer par rubrique /paramètres/options pour les développeurs, qui est visible une fois que l’on à cliquez 7 fois sur la rubrique /paramètres/a propos du téléphone/numéro de build.

Une fois fait, le nexus doit êtres reconnu dans le gestionnaire de périphériques de Windows (faire apparaitres le périf cachés au besoin).

Récupérer et installer le programme Minimal ADB fastBoot, qui permet de connecter le Nexus sur le PC (Windows 10 dans mon cas).
Le tout s’installe dans : ***Program Files (x86).

Coller dans le dossier d’installation de minimal ADB, le dossier contenant l’image système.

Ouvrir ce dossier et y coller 4 fichiers contenu dans le programme ADB, à savoir :

  1. adb
  2. AdbWinApi.dll
  3. fastboot
  4. AdbWinUsbApi.dll

Vous devriez avoir ça.

ADB

 

 

 

 

 

 

En résumé, il faut que les fichiers de l’image système soit dans le même dossier que l’installation de Minimal ADB.
Sinon, le message « la commande fastboot n’existe pas » apparaîtra.

Test

Pour vérifier que le nexus est bien reconnu, on peut lancer des commandes via la console DOS de Windows.
Bine se placer dans le dossier ou est installé Minimal ADB, faire : Shit+clic-droit pour avoir « ouvrir une fenètres de commandes içi« .

adb devices, permet de voir si le Nexus est bien reconnu

fastboot oem device-info, permet de voir certaines infos sur le bootloader, notament si il est vérouillé (lock).
Je n’ai pas plus creusé le sujet mais il y a des commandes pour ça.

fastboot oem unlock (ou lock pour vérouiller), bloquer/débloquer le bootloader.

adb reboot bootloader, permet de redémarrer le Nexus en mode « dépannage » (ça évite de faire un : VolumeHaut + Power au démarrage)

En cas de non-reconnaissance

Dans mon cas, le nexus était reconnu sous ADB MAIS plus quand je passais en mode recovery.

Vérifiez le Gestionnaire de périphériques sous «Périphériques Android ». Si vous ne voyez rien, faites ce qui suit.

Vérifiez la section « Autres périphériques » (Affichage> cocher la case « Afficher les périphériques cachés ») et trouvé votre appareil.
Faites un clic droit -> Mise à jour des pilotes – « Parcourir mon ordinateur … » -> « Me laisser choisir parmi une liste … » et sélectionnez « Interface Composite ADB ». Maintenant vous pouvez voir votre périphérique répertorié sous «Périphériques» Android.

Installation

Si tout est OK, et que le bootloader est déverrouillé, on peut lancer l’installation de l’image sur le Nexus.

Lancer le fichier flash-all.bat, (en mode admin) et attendre quelques minutes que ça se passe.

En cas de soucis, on peut flasher les éléments séparément :

  • fastboot flash bootloader <NOM DU BOOTLOADER>.img
    fastboot flash radio <NOM DU FICHIER RADIO>.img (selon les version, ce fichier n’est pas forcément présent)
    fastboot reboot bootloader
    fastboot flash recovery recovery.img
    fastboot flash boot boot.img
    fastboot flash system system.img
    fastboot flash cache cache.img
    fastboot flash userdata userdata.img

Source 1

source 2

source 3

source 4

source 6

Catégorie : Android - Astuces | Commenter
mars 4

Clé USB multi bootable

Des solutions pour rendre une clé USB bootable existe MAIS pourvoir choisir sur quelle système on boot c’est plus rare. J’avais testé Xboot, sardu et autre mais ça fonctionnait une fois sur deux et c’était lourd à gérer.

J’utilisais auparavant un disque-dur bootable, via le boitier USB Zalman MAIS mes 2 boitiers on rendu l’âme à quelques moi d’intervalles, même si Zalman m’a bien échangé le premier, dans le cadre de sa garantie, je les trouvent fragile.

Easy2Boot à le mérite d’être simple et rapide.

1 – Installation

Il faut d’abord installer RMPrepUSB  (Install_RMPrepUSB_Full) sur le PC . Ce logiciel va servir à préparer la clé USB pour la rendre bootable.

Connecter la clé USB et ouvrir ce logiciel, le configurer comme ça.

RMPrep interface

Une clé USB formater en FAT sera plus facilement reconnaissable et boot sous Windows MAIS ne permet pas de gérer des clé de +de 35Go ET des fichier de +de 4Go.

Par contre, en NTFS pas de limitation de taille MAIS parfois des problème de reconnaissance au boot.

cliquer sur « 6 formater le support« .

Ensuite, cliquer « installer Grub BootLoader », des fenêtres apparaissent pour valider (bien prendre garde à ne pas écraser le MBR d’une des partitions de son PC).
En bas de la fenêtre, un texte en rouge indique si l’opération c’est bien effectué.

Une fois fait, on peut fermer le logiciel.

2-Easy2Boot

Ensuite copier le contenu du zip de la dernière version d’Easy2Boot (ou celle-la Easy2Boot_v1.29_DPMS) sur la clé USB SAUF le fichier grldr (grub) qui à été déjà installé via RMPrepUSB.

Une fois terminé, on trouvera sur la clé un dossier « _ISO » qui contient ça :

easy2boot-iso

Il suffit alors de copier les divers fichier ISO de LiveCD ou OS dans les dossiers respectifs : (backup, windows, linux, antivirus et mainmenu pour les inclassables).

Test

Une fois copier les ISO, on peut, via le logiciel RMPrepUSB, tester Easy2Boot et les ISO installé.
Il suffit de cliquer sur le bouton de droite « test using QEMU emulator« , choisir « 0 » pour utiliser la RAM du PC, et indiquer « 1024 » par exemple pour lui attribuer 1Go d’espace.

Le bouzin démarre et affiche une belle interface ou l’on peut choisir ces ISO ou autres.

easy2boot-menu

Utilisation

Certains logiciel (BitDefenderAntiVirus…) peuvent indiquer une erreur lors de leur exécution, du au faites que l’ISO et fragmenté sur la clé.
Pour corriger ça, RMPrep à dans ses options un outils pour défragmenter la clé : Drive/Make all files on drive contiguous

A faire donc à chaque ajout de nouvelles ISO, au cas ou !

Il est préférable aussi de brancher la clé sur un port USB2.

Réparation

En cas de non-reconnaissance de la clé, on peut sans problème repasser par RMPrepUSB et :

  • « 6 formater le support« 
  • « installer Grub BootLoader »

Les ISO est autre fichiers de la clé ne seront pas supprimés.

 

Tuto vidéo de Easy2Boot

tuto et astuces

 

 

Catégorie : LOGICIELS | Commenter
avril 13

Zalman – Disque-dur bootable

Si vous cherchez une solution pour utiliser des LiveCD Linux, de dépannage informatique et même d’installation de Windows SANS passer par un gravage fastidieux sur un CD rom OU une laborieuse et incertaine utilisation de clé USB bootable… la solution EST un boitier USB disposant d’un petit OS le rendant bootable, j’ai nommé le Zalman ZM-VE300.

Ce boitier existe en version USB2 ou USB3. Il suffit de lui rajouter un disque-dur de 2.5 pouces pour le rendre utilisable.

zalman - schema

Une fois fait, il faut créer dedans un dossier appelé « _ISO » et d’y coller dedans toutes ses fichier.ISO correspondant à autant de bootCD que l’on souhaite.
Dans ce dossier, on peut créer des dossiers et mettre les diverses ISO dedans, histoire de les classer par thématiques.
Mieux vaut éviter de donner des noms de  avec des accents, espace ou autres caractères spéciaux.
je recommande aussi de défragmenter régulièrement le disque, les bootCD aime bien de ISO stable.

zalman - dossier

Le reste du disque peut être utiliser pour mettre ce que l’on veut, en utilisation de disque-dur externe classique donc.

Une fois fait, il suffit de connecter le zalman en USB au PC AVANT de démarrer et de dire au PC de booter dessus, selon le BIOS utilisé les touches peuvent êtres ESC, F12, F8…

zalman-bios
Le Zalman dispose d’une molette permettant de choisir différents mode d’utilisation. Je préconise le mode DUAL (voir photo du LCD) qui permet d’avoir accès au ISO de boot mais aussi au disque-dur classique.

zalman-lcd

Voila, adieux CD et DVD !!!

Un ZMVE-300 – UpdateTools(R1187N)_x86 permet aussi de mettre le firmware à jour.

En cas de pépin à l’installation, un bon tuto en Anglais.

 

 

 

 

 

février 25

Booter sur une ISO de son AndroidPhone

L’appli (pas encore testé) DriveDroid permet de booter sur une image ISO ou IMG présente sur la carte SD du téléphone.
L’appli permet aussi d’installer des distrib linux.

drivedroid

* Connectez votre téléphone à votre PC via un câble USB
* Téléchargez un fichier image  via l’appli OU en mettre dans le dossier Download/mages/ de la carte SD
* Sélectionnez le fichier image dans DriveDroid
* (Re) démarrez votre ordinateur et assurez-vous que la priorité d’amorçage est correctement défini dans le bios
* L’image devrait maintenant être lancé sur votre PC

Catégorie : Android - Applis | Commenter
mars 11

Installer des applis sur TouchPad HP

Installer le WebOSQuickInstall-4.4.0 (prog en java)
installer les drivers demandés

Démarrer la tablette sous WebOS
Taper directement dans le champ du bureau « webos20090606 »
pour rentrer dans le mode développer et le mettre sur « on »
cliquer sur « submit »

connecter la tablette au PC, à la demande, ne pas mettre « en stockage USB »

Démarrer le WebOSquicknInstall
On peut alors installer les applis pour WebOS

Installer CyBoot

Gestionnaire de boot
Ajouter le fichier .ipk contenue dans ce zip (com.whitm.cyboot_0.9.0_all)
Cliquer sur « install »

Allez dans la partie applis/télécharger de la tablette et ouvrez « CyBoot »

On peut alors régler sur quelle OS démarrer par défaut et le temps ou l’écran reste sur le choix des OS

Catégorie : TouchPad HP | Commenter