octobre 3

Un accusé de lecture pour Gmail

Les logiciels clients, installés sur un PC, dispose d’une option permettant de recevoir une accusé de réception. A noter que  le destinataire n’est pas forcé de répondre à l’accusé donc, ce n’est pas un système infaillible.
Les webmails quand à eux n’ont pas d’options d’accusé de reception, il faut donc passer par des astuces, applications ou extensions de navigateur pour avoir un accusé, qui sera parfois plus fiable car le destinataire n’aura pas forcement à valider l’accusé. On pourra même tracer si il à cliqué sur un lien dans le mail reçu.

Via une « réponse standardisée »

Créer un message vierge et écrire ce texte par exemple « Merci de m’envoyer un mail d’accusé de lecture en cliquant sur ce lien. »
Surligner le texte et créer un lien « adresse mail » (sans espace dans l’URL) en indiquant :

mommail@gmail.com?subject=Accuse-de-lecture&body=Message+bien+lu!

Remplacez monmail@gmail.com par son propre email.
Ne pas tenir compte du message « email incorrecte »
Cliquer sur réponse standardisée, faite « nouvelle réponse standardisée » et donnée lui un nom du style « Accusé de lecture »

lors d’un nouveau mail, il suffira d’inclure la réponse standardisée (réponse standadisée, insérer), en cliquant sur le lien intégré au mail, le destinataire créera un nouveau message pré-rempli qui retournera à monmail@gmail.com le texte : message bien lu !

Via une extension

yesShare

Service en ligne et extensions Firefox ou Chrome permettant, dans sa version gratuite, un max de 100 mails par mois.

Signals

Service en ligne et extension Chrome et Outlook. L’extension permet d’avoir si le mail à bien été lu sans être forcément dans la page Gmail et d’allez sur le site de signals pour gérer les reception, lecture et clic sur les liens contenus dans le mail.

gmail-signals

Streak

Service en ligne et extension Chrome. C’est un CRM (gestion de la relation client) qui ajoute pleins de fonctionnalités de tracking et statistique de mail dont l’accusé de lecture.

gmail-streak

 

Un peu usine à gaz quand même, si on souhaite seulement avoir un suivi de lecture, il faut passer par la création d’un pipeline…

Bananatag

Service en ligne et extension outlook et Chrome, 5 accusé de lecture par jour dans la version gratuite et aussi le suivi des clics.
Aussi simple de Signals mais beaucoup moins design et bien fait.

MailTrack for Gmail

Une des plus simple, en Anglais mais bien intégré dans Gmail….

Il s’agit en fait d’un extension pour Google Chrome, totalement gratuite. Une fois installée, un petit bouton est ajouté sur la fenêtre de rédaction des emails sur Gmail, à côté du bouton « Envoyer ». Il suffit de cliquer dessus, avant d’envoyer son email, pour le tracker. Lorsque le destinataire ouvre l’email suivi, on obtient un accusé de lecture instantané : un petit icône vert est ajouté sur Gmail (voir screenshot ci-dessus). Par défaut, on reçoit également un email pour nous confirmer la lecture de l’email tracké. Sur le site MailTrack, on accède à un tableau de bord qui agrège l’ensemble des emails suivis et leurs lectures. Si votre email a été lu plusieurs fois, vous le saurez. Si votre destinataire clique sur un lien présent dans un email tracké, vous le saurez aussi.

A noter si vous faites un test de suivi de mail vers un de vos autre compte mail, il faudra l’ouvrir dans un autre navigateur afin que le suivi soit pris en compte.

gmail-MailTrack

En générale, la méthode employé par ces outils pour traquer un mail est d’ajouter une image transparente, d’un pixel sur un pixel, pour suivre votre email. Si l’outil utilisé par le destinataire pour gérer ses emails bloque les images par défaut, et qu’il décide de ne pas télécharger les images de votre email, vous ne saurez pas que votre message a été lu. Cependant, beaucoup de webmail ouvrent les images par défaut.

Attention : Si vous utilisez des bloqueurs de suivis dans votre navigateur (comme Ghostery) il bloque le « traqueur » de mail, pensez donc à l’activer.

septembre 15

Créer un document à partir d’un message Gmail

Imprimer un mail de Gmail n’est pas toujours aisé car la mise en page (comme toute page web) peut être farfelue.

Avec Gmail, on peut toutefois sauvegarder un mail dans Google Drive (sauf sa pièce-jointe) sous forme de document, facilement téléchargeable en PDF, TXT, ODT ou DOCX.

Dans Gmail

Il faut que l’option « création de document » soit activé (dans paramètres/labos)

Une fois fait, il suffit d’ouvrir un mail et de cliquer sur le bouton en haut « Plus » et de sélectionner « créer un document ».

Dans Drive

On peut alors facilement modifier le texte, renommer le titre et télécharger si on le souhaite ou laisser le document dans Drive.

Catégorie : Drive, Gmail | Commenter
juin 9

Envoyer des pièces-jointes dans sa dropbox

Le programme (portable) MailDrop permet d’envoyer des pièces-jointes de dans sa dropbox.

Il utilise IMAP, pensez donc à le paramétrer dans Gmail.

MailDrop s’exécute en arrière-plan sur votre ordinateur et vérifie périodiquement votre adresse e-mail indiquée. Quand il trouve un e-mail avec le label que vous avez paramétré, il recherche automatiquement les pièces jointes et les télécharge dans le dossier de la dropbox indiqué.

Dans Gmail donc, une étiquette correspondra à un dossier dans sa dropbox. En appliquant des règles « sujet du mail = étiquette », un simple mail avec un sujet spécifique enverra directement la PJ dans sa dropbox.

Catégorie : DropBox | Commenter