février 25

Resilio Syncro

Résilio syncro (anciennement BitTorrent Syncro)

Installation sur un serveur Ubuntu

sudo nano /etc/apt/sources.list.d/resilio-sync.list

Ajouter dedans :

deb http://linux-packages.resilio.com/resilio-sync/deb resilio-sync non-free

Ajouter la clé public :

wget -qO - https://linux-packages.resilio.com/resilio-sync/key.asc | sudo apt-key add -

Après le classique  apt-get update

sudo apt-get
install resilio-sync

On se place dans le dossier d’installation

cd /usr/bin

et on change l’IP (local par defaut) et le port

./rslsync --webui.listen ***.***.***.***:8888

Le fichier de config se trouve :

/etc/resilio-sync/

On fois fait, on y a accès depuis son navigateur, reste juste à suivre la démarche de création de compte.

Par contre, à chaque reboot du serveur, penser à relancer Resilio et son interface:

cd /usr/bin
./rslsync --webui.listen ***.***.***.***:8888

NOTE :

Ne pas oublier de donner des droits 777 au dossier que l’on souhaite ajouter au partage sous peine de message d’erreur lors de l’ajout via Resilio.

Par défaut, Resilio à un dossier « Archive » qui stocke les fichiers supprimer. Ca peut vite remplir le disque-dur.
Pour éviter ça, faire un clic-droit/préférences sur le dossier syncronisé et décocher la case dédié.

 

source1

source2

 

 

 

Catégorie : Linux | Commenter
mars 3

Lier 2 dossiers avec BitTorrent syncro

BitTorrentSyncro permet de syncroniser des dossiers ensemblent, la méthode (pour moi) n’est pas forcement intuitive donc…

Ajouter un dossier, allez dans ces préférences et « voir la clé ».

J’avais tendance ensuite à allez dans le second BitTorrentSyncro pour ajouter un dossier et faire ensuite une mise à jour de la clé… grosse erreur qui fout le bordel.

En fait il faut passer par « saisir une clé »

BitTorrentSync server

Sur un serveur

BitTorrentSync PC

Sur un PC

 

Catégorie : Linux, LOGICIELS | Commenter
mai 14

Syncronisation avec Firefox

Firefox propose depuis peu, un système pour syncroniser entre ces divers PC/Android ses marques-pages, onglets et autres.
Cela se passe à l’aide d’un code généré par le 1er Firefox qu’il faut recopier dans le 2e Firefox.

En 2014, il on modifié le système. Plus besoin de ce code MAIS à la place, on cré un compte chez Firefox.
J’ai eu un prob pour connecter un Firefox sur Android sur mon compte Firefox (déjà créé).

Pour réparer ça.

Sur le Firefox du PC, paramètres/sync, retirer cette appareil. Redémarrer Firefox

Sur l’appareil Android, dans les paramètres Android (pas ceux de Firefox), comptes et syncro, « ajouter un compte Firefox » (pasFirefox Sync)
Ensuite, sur un des Firefox, créer un compte Sync.

Catégorie : Firefox | Commenter
novembre 9

Installer BitTorrentSync sur un serveur Linux

BitTorrent Syncro est un système permettant de synchroniser des dossiers entre des serveurs/PC/RaspBerry/Android, via le protocole torrent et de manière sécurisé.

Sur Debian server 7.5 64Bits

Pour l’instant, la plus simple à mettre en oeuvre

Utiliser un depot pour récupérer la dernière version (2.0 en 2015)

sh -c "$(curl -fsSL http://debian.yeasoft.net/add-btsync-repository.sh)"

Mettre à jour tout ça et installer BTsync

aptget update

aptget install btsync

Suivre les choix par défaut sauf pour :

Groupe utilisateur, on a le choix de root, btsync ou l’utilisateur d’une session déjà présente sur le serveur.
Perso, j’ai mis ce dernier choix, pensant que btsync

port d’écoute, mettre entre la plage indiqué

Pour ma part, ça n’a pas fonctionné du 1er coup, j’ai du repasser par l’étape de configuration pour ça :

<span class="pln">dpkg</span><span class="pun">-</span><span class="pln">reconfigure btsync</span>

On peut éditer aussi le fichier de configuration :

nano /etc/btsync/debconf-default.conf

qui devrait ressembler à ça

btsync-config02

A noter que « storage_path » n’est pas le dossier qui est syncronisé mais le dossier qui contient des fichiers propres au fonctionnement de bittorrent syncro.

Ne reste plus qu’à ce connecter sur : http://ip_serveur:port_indiqué
pour avoir accès à l’interface. Après avoir indiqué un login/password, on peut ajouter des dossiers.

En cas de problème de droit d’écriture, on peut lister les droits d’un dossier avec :

ls -l

et modifier les droits avec

chown -R utilisateur:utilisateur /home/utilisateur/dossier

Cerise, btsync démarrage tout seul au démarrage du serveur…

En cas de pépin la dessus, on peut éditer le fichier

nano <strong>/</strong>etc/default/btsync

ou démarrer manuellement

service btsync start
service btsync stop

Mettre à jour

La dépot de BitSync étant dans la liste des dépots de mise à jour du serveur :

apt-get <span class="hljs-operator"><span class="hljs-keyword">install</span> <span class="hljs-keyword">update</span></span>

puis

apt-get install btsync

source

source

source

 

Sur Ubuntu Server ou debian (via Gnome)

Installation

Télécharger la version de bitsync pour Linux 64Bits

Créer un dossier dédié

sudo mkdir /usr/bin/btsync/

Placer le fichier dans le dossier, via FTP ou wget

ce placer dans le dossier

cd /usr/bin/btsync

extraire le fichier

sudo tar -zxvf le_fichier.tar.gz

exécuter le service

(Ou, via l’interface graphique : Ouvrir le tar de btsync, extraire le btsync et le placer dans le dossier/usr/bin)

Ce placer dans le dossier (cd /usr/bin) et démarrer le bouzin

./btsync

L’interface Web devrait être visible à l’adresse http://ip_serveur:8888/gui

NOTE pour la version 2.2

Pour ma part, je n’ai pas accès via l’adresse IP du serveur MAIS seulement via Gnome et son navigateur, à l’adresse 0.0.0.0:8888.

btsync-gui

Utilisation

A la première connexion, on est invité à créer un login et password

On peut ensuite choisir les dossiers à synchroniser sur le serveur, avec des options de partage (lecture/écriture/via QRcode…)
On peut choisir que les fichiers supprimés soit mis dans un dossier « syncro archive » à des fin de versionning par exemple.

btsync-general btsync-avancé

Il suffit ensuite d’installer les « clients » BitTorent sur chaque machines que l’on souhaite.
A moindre frais, on se fait donc un DropBox « maison » sécurisé et surtout nous appartenant.

Notes

Ne pas oublier qu’un serveur n’est pas destiné à être arrêter/démarrer régulièrement.

En cas de reboot du serveur donc, ne pas oublier de redémarrer btsync, en se plaçant dans le dossier

cd /usr/bin/btsync

et exécuter

./btsync

Il doit avoir moyen de faire démarrer automatiquement à chaque boot, via le dossier « init.d » je pense…

 

Sur Debian Serveur 7.6/64bits

Récupérer la dernière version de btsync, sur le site et la placer dans le dossier /home

Décompresser le fichier

tar xzf btsyncx64.tar.gz

Déplacer le dossier dans le dossier prévu pour les applications utilisateur par défaut

mv btsync /usr/bin/

Se placer dans le dossier de btsync

cd /usr/bin

Et démarrer le bouzin

./btsync

Un message de « PID » devrait apparaitre.

Dans votre navigateur, indiquer l’URL  : http://ip_du_serveur:8888/

Une belle page de configuration devrait apparaitre. On doit alors choisir un ID et passe et le/les dossiers à syncroniser.

Note:

Pour moi, ça marche comme ça mais beaucoup de tuto indique de faire ça.

Faire comme plus haut jusque avant le démarrage du bouzin

Créer un dossier (dans le dossier prévu pour les applications utilisateur par défaut) qui contiendra la configuration de btsync

mkdir /etc/btsync

Créer un fichier de configuration

/usr/bin/btsync–dump-sample-config>/etc/btsync/btsync.conf

Editer ce fichier

nano /etc/btsync/btsync.conf

Directory_root = le dossier qui contiendra la base de donnée de btsync

listen = 0.0.0.0:port_choisi

login et password = choisir un truc

Ouvrir les ports dans le firewall du serveur

nano /etc/init.d/firewall

Et indiquer dedans

# BitTorrent Sync
iptables -t filter -A OUTPUT -p tcp –dport port_choisi -j ACCEPT
iptables -t filter -A OUTPUT -p udp –dport port_choisi -j ACCEPT
iptables -t filter -A INPUT -p tcp –dport port_choisi -j ACCEPT
iptables -t filter -A INPUT -p udp –dport port_choisi -j ACCEPT

Prendre en compte ça

/etc/init.d/firewall

J’ai fais la modif du port, dans le fichier .conf, mais mon interface est quand même accessible avec le port 8.8.8.8 ???

Si quelqu’un peut m’éclairer la dessus.

Catégorie : Kimsufi | Commenter
février 28

Pas de syncro pour l’agenda de Android

Mésaventure après le passage sur une ROM jelly bean, j’avais l’appli et le widget Agenda de Android mais un jour, plus de syncro avec les nouveaux rdv… la syncro agenda n’apparaissait plus aussi dans les paramètres du compte Gmail, avec les autres syncro Gmail, Drive….

J’ai résolu le truc en installant le fichier GoogleCalendarSyncAdapter présent en fait dans le pack des Gapps de Cyanogen.

Catégorie : Android - Astuces | Commenter
mars 16

FreeFileSyncro

Logiciel Open source permettant la sauvegarde ou syncro de dossier et fichier.
Installation en version portable possible.

Le mode de syncro est paramétrable (mirroir possible)

La fenètre principale est un peu confuse, mais les indications sont clairs.
Chose rare, la possibilité de déclarer un lecteur via son nom propre et pas sa lettre de lecteur (Z pour plus de sureté)

On peut créer des taches déclenchable via un raccourcis ou une tache Windows

Un peu touffu et d’aspect vieux et peu engageant mais efficace et libre, à suivre donc

Catégorie : LOGICIELS | Commenter