janvier 6

Libérer de l’espace sur le disque C:

Dossier Winsxs (dans C:\Windows)

Commande pour analyser si besoin de nettoyer (ramène une erreur 87 pour moi sous Seven ??)

Ce dossier contient des sauvegardes de mise à jour mais aussi des fichiers systèmes. Il ne faut donc pas effacer son contenu comme une brute.
Ce dossier à tendance à grossir au fil du temps MAIS c’est aussi en partie parce qu’il contient beaucoup de lien virtuel vers des fichiers et que Windows « compte » tous les liens comme ayant le même poids que le fichier lié (source)

Il faut passer par le gestionnaire de nettoyage (exectuter : cleanmgr) et sélectionner les fichiers systèmes. Mais dans certains cas, même si est indiqué qu’il n’y à presque rien à effacer, le dossier reste toujours aussi important. En effet, dans certains cas, la cas à cocher « nettoyage windows update » n’apparait pas.

Pour Windows Vista, SP1 et SP2 on peut utiliser respectivement les programmes : vsp1cln.exe et compcln.exe.

Plus d’infos

Les points de restauration

Windows stocke des clichés de sauvegarde permettant de remettre Windows à une date antérieur. Ces points s’accumule et augmente la taille de C:.

Allez sur : ordinateur/propriétés systèmes/protection du système.

En suppriment les points de restaurations (réglé sur 50%) je suis passer de -de 500Mo disponible à 17.5Go disponible. J’ai réglé aussi sur 20% afin d’éviter que ça ré augmente.
En créant dans la foulé un point de restauration, je perd 1 Go.

La mise en veille prolonge

Elle permet transférer le contenu de la RAM sur le disque-dur lors de la mise en veille du PC. La RAM « rempli » un fichier appelé hyberfil.sys  situé à la racine de C:

de 15.9 Go à 18.8 Go de libre

 

Catégorie : WINDOWS | Commenter
septembre 28

Mise à jour Windows Store qui bloquent

Parfois, les applications Windows 8 restent sur « en attente », même une désinstallation/réinstallation n’y suffit pas.

Cela peut venir de la date et heure du PC qui est mauvaise.
Windows à aussi fourni un utilitaire pour résoudre ce problème.
On peut aussi tenter cette commande, en mode administrateur
wsreset.exe
Redémarrer le PC et faire les mises à jour.
Sinon, un truc qui à marché pour moi.

Stopper la mise à jour automatique via cette commande, en mode administrateu
net stop wuauserv

Allez dans le dossier C:\Windows er renommer le dossier SoftwareDistribution en SoftwareDistribution.old.

Redémarrer la mise à jour auto
net start wuauserv

Au besoin, redémarrer. Perso, j’ai du faire cette manip 2 fois pour que tout rentre dans l’ordre.

Vu sur un forum aussi, ça à dépanné des gens, dans la console DOS taper :

powershell -ExecutionPolicy Unrestricted Add-AppxPackage -DisableDevelopmentMode -Register $Env:SystemRoot\WinStore\AppxManifest.xml

Catégorie : WINDOWS | Commenter
avril 16

téléphone non reconnu par Google Play

Avec une ROM custom du type CyanogenMod par ex, installé ou mise à jour, en raison d’une non prise en charge nativement par Google, pour retrouver Gmail, Play et autre sur son téléphone, il faut installer un pack d’applications spéciales Google appelé Gapps.

ce pack, à installer via le Recovery, permet d’installer les applis Google MAIS parfois, et même si le play est bien installé et permet d’installer des applis sur le phone, le téléphone n’est plus reconnu sur la page du compte Play.

la solution est simplement, via le menu du téléphone « gérer les applications » de « vider le cache » et « effacer les données » de Play pour que tout rentre dans l’ordre.

Catégorie : Android - Astuces | Commenter
juillet 20

InfiniteWP

InfiniteWP (IWP) est une application Web, à installer sur un serveur Web lié à  une extension WordPress.
Ce système permet de mettre à jour le core, les extensions, les thèmes de WordPress et de faire des sauvegarde des dossier et de la base SQL en un clic.

Le grand intérêts du truc c’est d’avoir dans une même interface, l’ensemble de ces sites WP, de voir pour chacun les mises à jours à effectuer et de pouvoir faire un backup complet en quelques clic de souris. On peut même arriver directement sur la page ADMIN WP de chaque site.

Installation

L’application peu être installé sur un serveur en ligne (qui ne devra pas être de site web à gérer avec IWP).
Mais il est préférable de l’installer en local, sur un serveur Web d’un PC.

On télécharge et installe les fichiers dans le serveur et on lance l’installation via un adresse URL.

 

On installe, sur chaque site WordPress que l’on voudra gérer, l’extension dédié.
A l’activation de celle-çi, elle indique une clé API à fournir lors de l’ajout dans le gestion de IWP. (si l’on veut afficher la clé, il faut donc /désactiver/activer l’extension).

Dans la gestion de IWP on passe par le lien, en bas à gauche pour ajouter un site, il suffit d’indiquer l’URL, le nom de l’admin du site  et la clé API.

en cas de soucis

Pour ma part, j’ai eudes messages d’erreurs indiquant en gros « que le site mettait trop de temps à répondre ».
J’ai remis le fichier .htaccess par défaut de WP mais c’était idem.

J’ai conclu que c’était peut etre un problème avec le protocole CRON, j’ai donc édité le fichier cron.php du dossier includes de WP
et mis, à la ligne 248, vers la variable $cron_url, timeout’ => 10 (au lien de 0.01).

pensez aussi à supprimer le fichier .maintenance.php, créé par WP automatiquement et qui fait indiqué sur la page « blalala maintenace du site… »

Après une mise à jour (automatique) de IWP sur votre serveur local, il peut indiquer:

Invalid message signature. Deactivate and activate the InfiniteWP Client plugin on this site, then remove the website from your InfiniteWP Admin Panel and add it again.

Donc, on désactive/réactive chaque plugin des WP et on re-ajoute dans IWP.

Gestion

Une fois chaque site enregistrés, ils apparaissent dans dans l’interface et on peut voir si le core, les plugins ou les thèmes doivent êtres mis à jour.

On peut aussi gérer les backup en précisant si l’on veut sauvegarder la base SQL avec les dossiers.

En bas à gauche de l’interface, le bouton WP permet de gérer l’ensemble des sites, de faire un backup rapidement et d’avoir accès à l’admin de chacun.

Sauvegarde

On peut sauvegarder la base SQL ou la base + le site, en excluant certains dossiers.
Le total va sur le serveur du site en question, dans le dossier /www/wp-content/infinitewp/backups/, en .zip.

On peut aussi télécharger le .zip sur son PC ou effacer le .zip du serveur, via l’interface de IWP.

Un must je trouve.